Skip to main content

Films de patrimoine

Samedi 18 novembre à 14h30

L'association Etre et Savoir (Université du Temps Libéré des Pays du Lot) organise, en collaboration avec le cinéma Louis Malle, une après-midi sur le thème « Cannes 1939, le festival qui n'a pas eu lieu » . Une conférence sera animée par Olivier Loubes, historien de l'imaginaire politique et du cinéma, auteur du livre « Cannes 1939, le Festival qui n'a pas eu lieu ».

Prévu pour se tenir du 1er au 20 septembre 1939, le tout premier Festival de Cannes fut stoppé le 29 août par la guerre qui venait. Quatre-vingt-cinq ans après, son actualité est plus forte que jamais. En 2023, nous demandons toujours aux années 1930 de dire notre monde en crise, comme si l’événement historique de la confrontation de la démocratie et des fascismes rejouait à l’identique : mais que reste-t-il de Cannes 39 qui en fasse un événement historique en 2023 encore ?

Spécialiste de l'histoire des représentations et de l'imaginaire politique, Olivier Loubes a soutenu en 1999 sa thèse sur « L'école et la patrie en France dans le premier vingtième siècle ». Professeur de chaires supérieures à Toulouse, il a orienté ses travaux de recherches sur la compréhension des liens entre la société française et l'enseignement , sur l'école et le patriotisme, sur l'interdiction des signes dans le champ scolaire , et, à l'échelle humaine, sur l'incarnation du pacifisme des instituteurs , ainsi que sur l'étude de la place de Jean Zay dans le tournant de démocratisation et de crise nationale des années 1930. (photo jointe)

La conférence sera suivie de la projection du film La fin du jour de Julien Duvivier (1939), en version restaurée.(mettre lien sur le film).
Une collation sera servie entre la conférence et la projection du film.

Tarifs habituels du cinéma (Prix adhérents Etre et Savoir pour la conférence + le film : 5,50 €)